Journée de solidarité avec le Rojava, 3 décembre, Paris : Remerciements

Publié le 08/12/2016

Nous tenons à remercier l'association Conscience et Culture qui a organisé le 3 décembre à Paris l'événement « 10h pour le Rojava ». Cette initiative avait pour but d'informer, de débattre, d'exprimer son soutien au projet politique du Rojava, de saluer les combats difficiles des populations du Rojava et enfin de contribuer à l'émergence en France d'un mouvement de solidarité, digne de ce nom, avec le Rojava.

Face à la volonté de ne pas voir, ni savoir, face aux propagandes variées et aux diverses contre-vérités, il reste encore beaucoup à faire pour que la lueur d'espoir progressiste que constitue le Rojava bénéficie de la protection du soutien populaire. Nous restons persuadés que ce soutien s'obtient par les échanges, les débats et la circulation des idées et des expériences : l'initiative de Conscience et Culture y a contribué. Mais, pour nous la richesse des échanges et des débats avec les femmes et les hommes de bonne volonté, ici en France, comme ailleurs, n'a pas seulement pour objectif de gagner le soutien du plus grand nombre : cela nous engage aussi, nous en sommes conscients, à améliorer notre expérience sociale et politique d'une société auto-administrée et émancipatrice. Le Rojava n'a rien à cacher et il est disposé à s'offrir à tous les regards. Certes, le blocus qu'il subit de la part des puissances limitrophes ne lui en laisse guère la possibilité. Il n'en demeure pas moins que l'auto-administration du Rojava n'est pas hermétique à la circulation des idées.

Nous tenons aussi à remercier l'ensemble des participants à cette initiative, le public comme les intervenants, avec, notamment, des représentant-e-s du PG, du PCF, d'EELV, du NPA, de l'association Femmes solidaires et des représentants syndicaux de la SNJ-CGT, de la CGT-Finances (ainsi que de l'URIF-CGT, excusés), de Solidaires et de la CNT. Nous remercions tous les militant-e-s non affilié-e-s. Nous remercions aussi l'équipe du très beau film "Rojava" de Matthieu Delmas, sans oublier les musiciens. Un grand merci enfin aux bénévoles sans lesquels cette initiative n'aurait pas pu avoir lieu. Quelques photos de ces moments ensemble.

Nous remercions chaleureusement toute l'équipe de Kedistan non seulement pour la présence de certains de leurs membres mais aussi pour ce document sonore permettant aux absents d'écouter une partie des réponses et des interventions de notre représentant Khaled Issa. Diffusons les idées, les analyses et les débats !


Retour aux communiqués