Communiqué - Nous n'oublierons pas

Publié le 13/11/2016

La Représentation du Rojava en France s'associe au recueillement et à la célébration de la mémoire des victimes des attaques de Daech du 13 novembre 2015 à Paris. Nous n'oublierons pas. En ce jour, nous célébrons aussi la mémoire des 330 enfants kurdes brûlés vifs par le gouvernement syrien le 13 novembre 1960 dans le cinéma de la ville d'Amouda (massacrés parce que kurdes). Nous n'oublierons jamais. Malheureusement, la liste des belles mémoires innocentes à célébrer s'allonge aujourd'hui même : nous pleurons les 12 victimes civiles de l'aviation turque qui a bombardé ce matin à 8h30 le village de Ghazawiyé dans le canton d'Afrin au Rojava (le bilan étant provisoire), village accueillant de nombreux réfugiés.

De la tristesse, du recueillement, mais ni haine, ni abattement. Nous restons déterminés à résister et à lutter pour l'auto-administration démocratique du Rojava, pour la liberté, l'égalité, la tolérance et l'émancipation collective. Nous luttons et continuerons de lutter contre les terroristes de Daech et leurs soutiens, quels qu'ils soient, contre toutes les forces rétrogrades et obscurantistes. La solidarité internationale avec notre résistance et notre combat s'impose : nos combattant-es sont sur tous les fronts face à Daech et consorts.

Retour aux communiqués