PARIS, SAMEDI 24 FÉVRIER : RETOUR SUR LA MANIFESTATION DE SOLIDARITÉ AVEC AFRIN ET CONTRE ERDOGAN ET SES DJIHADISTES

Publié le 25/02/2018


Au moment où nous manifestions à Paris, Afrin et sa population subissaient encore les bombardements de la Turquie et de ses djihadistes. Au moment où nous rédigeons ses lignes c'est toujours le cas, malgré la résolution votée hier soir par le Conseil de Sécurité de l'ONU et visant à la suspension des hostilités en Syrie pour des raisons humanitaires. Nous ne partagerons pas aujourd'hui les images des atrocités turco-djihadistes, seulement quelques photos de notre mobilisation.

Au moment où nous manifestions à Paris, l'ancien co-président du PYD (Parti de l'Union Démocratique) et actuel membre du Comité des relations diplomatiques du TEV-DEM (Mouvement pour la société démocratique regroupant de nombreuses forces politiques et sociales de la Fédération Démocratique de la Syrie du Nord et en charge de son animation sociale et politique), Salih Muslim n'était pas encore prisonnier des tentacules d'Erdogan.

Salih Muslim pouvait poursuivre son travail diplomatique d'information, de discussions et de rencontres afin qu'une solution politique pacifique puisse voir le jour en Syrie. Il pouvait continuer son travail pour que tous se mobilisent contre le djihadisme. La République Tchèque ne l'avait pas encore interpellé à la demande expresse du régime d'Erdogan (utilisant Interpol pour promouvoir sa politique islamofasciste). Nous ne pensions pas que, grâce à un pays membre de l'Union Européenne, les tentacules d'Erdogan puissent s'étendre jusqu'en Europe. Nous avons relayé les appels du PYD et du TEV-DEM et nous ne pouvons que nous y associer : Salih Muslim doit être immédiatement libéré !

Plus que jamais, la population d'Afrin a besoin de vous tous. Merci à tous les participants de la manifestation de samedi à Paris. Quelques photos de ces moments ensemble contre la barbarie et pour Afrin (merci à Stéphane Burlot pour ses photos).







Retour aux communiqués