​SUITE À L'ARRESTATION DE SALIH MUSLIM À PRAGUE, HIER : COMMUNIQUÉ DU PYD ​

Publié le 25/02/2018

SUITE À L'ARRESTATION DE SALIH MUSLIM À PRAGUE, HIER : COMMUNIQUÉ DU PYD

Samedi 24 février, à la demande de la Turquie, la République Tchèque a décidé d'interpeller Salih Muslim. L'ancien co-président du PYD (Parti de l'Union Démocratique) et actuel membre du Comité Diplomatique du TEV-DEM (coalition politique gérant la Fédération Démocratique de la Syrie du Nord) était en effet visé par une notice rouge d'Interpol émise par la Turquie depuis 2016.

L'utilisation abusive d'Interpol par le régime répressif du président turc Erdogan, bafouant les standards internationaux de l'Etat de droit, est de notoriété publique : Erdogan utilise cette organisation internationale de police pour exporter jusqu'en Europe les violations des droits humains dont il est coutumier en Turquie. Il utilise aussi Interpol pour harceler ceux qui, comme Salih Muslim, s'opposent à son « djihad » (ce sont les propres mots d'Erdogan) lancé depuis le 20 janvier 2018 contre Afrin (en Syrie du nord).

Ressortissant syrien, titulaire d'un titre de séjour d'un pays européen, Salih Muslim était en mission diplomatique afin de mobiliser les opinions publiques pour une solution politique à la crise syrienne et contre le terrorisme. Ces dernières années, Salih Muslim n'a eu de cesse en effet de sillonner de nombreux pays européens pour porter une parole de paix. Prônant sans relâche la nécessité d'un règlement politique démocratique du conflit syrien, il est intervenu souvent au sein d'enceintes prestigieuses et même sur invitation officielle de groupes politiques européens ou d'Assemblées parlementaires. Durant ses interventions, il a donné à voir l'expérience en cours dans la Fédération Démocratique de la Syrie du Nord, d'un vivre ensemble laïc, démocratique, tolérant, féministe, pacifique et garantissant à chacun de vivre dignement, conformément aux conventions internationales des droits de l'Homme. Une expérience qui a fait ses preuves dans ces territoires et qui pourrait servir de modèle pour sortir de la guerre en Syrie. Une expérience qui a fait aussi ses preuves dans la lutte contre le terrorisme djihadiste au point que les Forces Démocratiques Syriennes en charge de défendre la Fédération Démocratique de la Syrie du Nord ont bénéficié du soutien de la coalition internationale menée par les Etats-Unis contre Daech.

Incarnant un espoir de solution démocratique pour la Syrie ainsi que la résistance contre Daech, Salih Muslim est donc une cible politique de choix pour le régime d'Erdogan qui, depuis le 20 janvier, a décidé de lâcher son armée et ses supplétifs djihadistes (issus des rangs de Daech et d'autres organisations terroristes djihadistes) contre Afrin en Syrie du nord.

Nous condamnons l'arrestation immorale et indigne de Salih Muslim par un pays de l'Union Européenne, censée être une terre d'accueil pour tous ceux qui défendent la démocratie, le respect des droits de l'homme et qui luttent contre le terrorisme !

Nous demandons aux autorités de la République Tchèque de libérer immédiatement Salih Muslim ! Dans ce moment historique du combat contre le terrorisme et ses soutiens, nous appelons l'ensemble du peuple kurde en Europe et tous leurs amis à condamner cette arrestation et à utiliser toutes les procédures légales et tous les moyens démocratiques pour obtenir et défendre la liberté de cette figure kurde de la paix et de la résistance, Salih Muslim !


Conseil Général du PYD

Retour aux communiqués