Une délégation de l'Auto-administration démocratique du Rojava reçue à Paris le 8 décembre

Publié le 10/12/2016

Certes, en France, nos représentants et donc l'expérience sociale et politique du Rojava ne bénéficient pas encore de la couverture médiatique dont d'autres (au "fonds de commerce" plus douteux) bénéficient. Mais nous sommes contents qu'une délégation de notre Auto-administration ait été reçue hier à Paris.

En effet, Aldar Khalil (membre du comité exécutif du TEV-DEM), Asya Abdullah (co-présidente du PYD), Sinem Mohamed (Représentante Europe de l'Auto-administration démocratique du Rojava) et Khaled Issa (Représentant du Rojava en France) ont été reçus hier matin au Sénat et hier après-midi à la Mairie de Paris. Ils ont pu discuter de la situation en Syrie en général et au Rojava en particulier en insistant sur l'aide humanitaire (toujours absente au Rojava) ainsi que sur la lutte contre les djihadistes et leurs soutiens (les YPG/YPS et les FDS étant en première ligne).

Quelques mots d'explication :

Le TEV-DEM ou "mouvement de la société démocratique" regroupe les forces politiques, sociales et civiles du Rojava ayant participé à la création de notre contrat social et dont les représentants auto-administrent les trois cantons constituant le Rojava.

Le PYD ou "Parti de l'Union démocratique" est une des principales forces politiques du Rojava.

YPG/YPJ : ce sont les unités de protection du peuple (tout le peuple, sans considération ethnique ou confessionnelle ou de genre). Elles sont à majorité kurdes et liées au PYD.

FDS (Forces Démocratiques Syriennes) : elles regroupent toutes les forces démocratiques (qu'elles soient kurdes, arabes, assyriennes, yezidis etc.). Les YPG/YPJ en font partie.

Retour aux communiqués